Match GCK Lions - Bienne 17.01.2006

Publié le par Jean-Jacques

N'étant pas présent à ce match, je ne peux mettre de photos en ligne.

Mais bon, une copie du compte rendu du match dans le Journal du Jura peut faire l'affaire.

HOCKEY SUR GLACE | LNB: Biennois maladroits et indisciplinés

 

Le pied de nez de Patrick Bloch
Trois jours après avoir déclassé Lausanne, le HC Bienne est retombé dans ses travers et a déçu au plus haut point. Bien qu'ayant mené de deux longueurs, il s'est incliné face à plus volontaire que lui.

De Küsnacht Etienne Chapuis

 

Ah, les aléas du calendrier, quand même ! Le soir où les GCK Lions donnent l'hospitalité au HC Bienne dans leur cadre douillet et discret, ne voilà-t-il pas que se tient, à quelques encablures de là, le derby zurichois de LNA entre les ZSC Lions et Kloten ? C'est à désespérer: le quidam de la «Côte d'or» zurichoise qui se pique de hockey s'est fait plus rare encore que d'habitude à la patinoire de Küsnacht. 170 spectateurs pour un match de 2e division, c'est à peine croyable. Et l'on ne peut même pas parler de record négatif de la saison, puisqu'ils furent 82 un soir de novembre dernier...
Biennois indignes de leur réputation

 

Dans ce contexte peu euphorisant, les deux équipes ont éprouvé les pires difficultés à se mettre dans le bain et à présenter des actions de qualité. Les Biennois surtout se montrèrent indignes de leur réputation. Apparemment, ils avaient oublié tous leurs bons principes et les vertus du travail collectif aux vestiaires. Ils ont non seulement fait preuve d'une maladresse indigne d'un prétendant au titre, mais ont manqué aussi de combativité (une tare il est vrai souvent déplorée ces derniers temps) et de discipline.

Ils ont eu à subir par exemple deux pénalités pour surnombre. Et ils ont accumulé aussi d'autres expulsions inutiles. Pas étonnant donc que les Lionceaux zurichois aient pu reprendre du poil de la bête alors qu'ils paraissaient mal en point et marquer leurs buts les plus importants (les 2e, 3e et 4e) en supériorité numérique.

Pendant longtemps, les événements ont semblé pourtant prendre une tournure favorable pour les hommes de Kim Collins. Ils avaient ouvert le score par von Gunten sur une passe en retrait de Furler, puis, après l'égalisation de Gerber, réalisé deux nouveaux buts particulièrement chanceux. Il y eut un slap de Meyer dévié par Bélanger, puis une réussite tombée du ciel et attribuée finalement à Tognini, alors que le puck avait pris une trajectoire pour le moins curieuse, comme dans un jeu de flipper.

La revanche de Bloch

 

A 3-1, Bienne aurait dû plier l'affaire face à un adversaire en proie au doute et évoluant de surcroît sans renforts étrangers. C'est en tout cas ce qu'on était en droit d'attendre de la part d'une équipe de pointe désireuse de s'affirmer. Mais non, l'ensemble est resté désuni et a même fini par voler complètement en éclats. Dommage pour le gardien Zerzuben, qui fut bien le seul à tirer son épingle du jeu hier soir.

A noter que l'ex-Biennois Patrick Bloch a joué un bien vilain tour à ses anciens camarades et pris une douce revanche. Rejeté au Stade de Glace, il a fêté ses débuts sous les couleurs des GCK Lions en inscrivant le 3e but des siens, sa première réussite personnelle en Ligue nationale. Un sacré pied de nez !

E. Ch.

Publié dans EHC Bienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article