The Great Wayne Grezky

Publié le par Jean-Jacques

 

 

Le 15 octobre 1989, Wayne Gretzky et les Kings affrontent les Oilers d?Edmonton. Devant ses anciens partisans, le « Great One » accomplit ce soir-là un exploit que bien peu de gens croyaient possible avant son arrivée dans la LNH : battre le record du plus grand nombre de points, 1850, du légendaire Gordie Howe. Après avoir marqué le but qui allait lui donner son 1851e point, la partie est interrompue afin de rendre hommage à la Merveille. « Hollywood n?aurait pas pu écrire meilleur scénario », soutient Camille Dubé dans sa présentation. Une fois l?objectif du plus grand nombre de points atteint, Gretzky s?attaque maintenant au record de buts, 801, toujours détenu par son idole de jeunesse, Gordie Howe. Le 23 mars 1994, il marque son 802e but contre les Canucks de Vancouver dans une partie à domicile. Gretzky réalise l?exploit en 15 saisons seulement, à l?âge de 33 ans. À titre de comparaison, Howe, qui s'est retiré du hockey à 52 ans, a compté 801 buts en 1767 rencontres, alors que Gretzky a réussi son tour de force en 1117 parties de saison régulière. Malgré ses records et l?intérêt qu?il suscite auprès des amateurs de la côte ouest américaine, Gretzky n?arrive pas à mener les Kings aux grands honneurs. Le noyau de l?équipe, quoique intéressant, n?est pas le même qu?à Edmonton. L?équipe connaît des faiblesses en défensive et elle possède beaucoup moins de « profondeur ». En 1993, elle réussit à atteindre la finale de la coupe Stanley contre les Canadiens de Montréal. Mais face à une équipe plus complète et plus opportuniste, les Kings et Gretzky s?avouent vaincus.

 

Publié dans Les grands du hockey

Commenter cet article